Peindre Une Rue à L’aquarelle

Comment peindre une rue en perspective à l’ Aquarelle ?

J’ai été chargée par La Mairie de Languidic , de peindre la rue de la Mairie  avec le rond-point « Giratoire de Rimpar »à l’Aquarelle.

C’est avec plaisir que j’ai répondu à cette commande pour crée un belle Aquarelle qui sera offerte à la Mairie de Rimpar en Allemagne à l’occasion du Jumelage .

Peindre un sujet d’après nature s’avère parfois difficile.Vous avez sûrement déjà fait l’expérience de peindre en extérieur une rue, un paysage , muni de vos pinceaux , de votre boîte d’aquarelle et de votre carnet .Etiez-vous entièrement satisfait du résultat ?

Personnellement avant de me lancer je préfère peindre quelques études , comme travaux préparatoires. Ces recherches me serviront de base de travail de retour à l’ atelier.

Cependant, pour cette aquarelle, je n’ai réalisé aucune études préparatoires sur place . J’ai choisi de travailler d’après photos.

Je vous montre a présent mon processus de création .

Les étapes de créations pour peindre une aquarelle

Lorsque l’on commence un sujet à peindre en aquarelle , il faut :

  • bien choisir son sujet. Ici il s’agit de dessiner et peindre le rond-point avec une mise en perspective de la rue avec en arrière plan le clocher de l’Église.
  •  Définir les difficultés à résoudre dans sa mise en œuvre.                                                                                                                                                    Dans ce cas précis, la forme ovale global du rond-point apparaît haut avec les 3 mats des drapeaux, long avec la forme ovale au sol et le parterre fleuri avec le muret et le Menhir  peu large en raison de la déformation que produit la perspective. Il va falloir étudier quel est la meilleur composition du dessin, puis de la couleur pour mettre en valeur les différents éléments.

Pour ce faire, je procède en plusieurs phases:

  • 1 : recherche d’images + prise de plusieurs photos du sujet sur place
  • 2 : étude de composition + choix de la perspective
  • 3 : création du dessin
  • 4: mise en couleur à l’aquarelle

Étape 1: Recherche d’images

Munie de mon appareil photo, j’ai photographié le sujet à différents moments de la journée pour saisir une lumière en contre jour . J’ai pris plusieurs détails et points de vue varié du rond-point pour choisir le meilleur angle de vision et de cadrage.Puis j’ai sélectionné les photos qui me serviront dans la réalisation de l’aquarelle.

Étape 2 : Étude de composition

C’est maintenant que le travail du dessin démarre : il faut réussir à cadrer le sujet en respectant la règle d’or de composition des Tiers (lignes vertes). C’est à dire que le sujet doit être cadré de façon que le point de fuite (PF) de la rue ne soit pas placé au milieu(M) de la feuille mais dans la premier tiers de la feuille.Ainsi l’œil du spectateur peut mieux se déplacer dans la composition . De plus pour donner de la profondeur , l’usage de la perspective frontale , à un point de fuite (PF) placé sur la ligne d’horizon ( ligne en violet LH) qui correspond au niveau du regard du spectateur ,sert à placer les éléments de l’architecture.

Étape 3: Création du dessin

Grâce à mon étude de composition je peux à présent dessiner le sujet  sur mon papier aquarelle .Je conseille de ne pas dessiner certains éléments qui alourdissent la composition, comme les panneaux de signalisation, les fils électriques, les voitures . Je privilégie une composition simple, sans m’attarder sur trop de détails ( fenêtres, portes..), afin de mettre l’accent sur un seul élément en premier plan et pour les plans intermédiaires traduire une impression d’ensemble.

Reproduire un sujet ne signifie pas tout dessiner ce que l’on voit , mais au contraire ne pas hésiter à interpréter la réalité pour garder un équilibre dans la composition. c’est pourquoi, j’ai déplacé légèrement le clocher et rétrécie la base du rond-point pour le rendre plus lisible .

Étape 4 : Mise en couleur de l’aquarelle

En aquarelle, l’objectif c’est de saisir l’émotion qui se dégage du sujet et l’exprimer par la couleur.

Ici, j’ai utiliser comme matériel :  la peinture aquarelle Sennelier en tube et des pinceaux et brosse pour aquarelle.

Je commence par délimiter la zone du ciel que je vais peindre en utilisant du liquide de masquage . Puis une fois sec, j’ humidifie  la zone à peindre pour faire mon dégradé du ciel. Ensuite   je pose directement les couleurs des nuages  . Bien que les couleurs fusent très vite je ne cherche pas à contrôler les tâches , ni à revenir dessus, si non je risque de perdre l’effet léger, vaporeux du ciel . Je me sers juste de mon chiffon pour éclaircir quelques nuages .

Je continue à poser mes couleurs en humidifiant au préalable les zones à peindre . Les couleurs s’éclaircissent en séchant donc je n’hésite pas à foncer mes teintes . Si les couleurs sont trop contrastées , je passe un coton ou un pinceau avec un peu d’eau dessus. Attention, néanmoins à ne pas faire d’auréole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Simple Share Buttons